L’OSINT, le nouveau nerf de la guerre pour la cybersécurité et l’espace

1
387

Le 5 juin dernier avait lieu, dans le cadre des Lundi de l’IHEDN (Institut des hautes études de défense nationale), une conférence à l’École militaire (Paris 7e) sur le thème de l’OSINT = Le nouveau nerf de la guerre ?

Il y avait 3 connaisseurs de ce domaine qui en ont résumé les enjeux stratégiques sous la forme de 3 approches différentes :

  • L’OSINT pour le journalisme
  • L’OSINT dans le judiciaire pour les analyses criminelles et les investigations numériques (fraudes, #cybermenaces)
  • L’OSINT en géographie qu’on appelle aussi GEOINT (Geospatial intelligence).

Qu’est-ce que l’OSINT ?

OSINT signifie Open Source INTelligence, c’est à dire le renseignement en source ouverte. L’OSINT est une méthode de collecte et d’analyse de renseignements en utilisant des sources d’information accessibles au public. Il s’agit d’une approche qui consiste à recueillir des données à partir de sources telles que les médias sociaux, les sites web, les forums de discussion, les bases de données publiques, les rapports gouvernementaux, les articles de presse, etc.

L’objectif principal de l’OSINT est de rassembler des informations exploitables sur des sujets spécifiques, tels que des individus, des organisations, des événements ou des tendances, en utilisant des sources qui sont librement disponibles et accessibles à tous. Cette méthode permet d’obtenir des informations pertinentes pour divers domaines, tels que la sécurité, le renseignement, la défense, la lutte contre la criminalité, la veille concurrentielle, la gestion des risques, etc.

Les professionnels de l’OSINT utilisent souvent des techniques de collecte automatisée d’informations, telles que le web scraping (extraction de données à partir de sites web), l’analyse de données massives, la recherche avancée sur les moteurs de recherche, la surveillance des médias sociaux et d’autres outils spécialisés pour trouver, trier et analyser les informations pertinentes.

Il convient de souligner que l’OSINT se concentre uniquement sur des sources d’information publiques et légales, et ne viole pas les lois sur la confidentialité ou les droits d’auteur.

Il faut souligner que l’ère de l’internet de masse a notamment popularisé cette discipline qui est désormais accessible à tout un chacun.

Replay de la conférence OSINT = Le nouveau nerf de la guerre ?

Le résumé de la conférence sur “l’OSINT = Le nouveau nerf de la guerre ?” se trouve ici.

Le replay en vidéo se trouve ci-dessous

Au delà de l’OSINT

Il est important de noter que l’OSINT est souvent complété par d’autres méthodes de collecte de renseignements, telles que le renseignement humain (HUMINT), le renseignement signal (SIGINT) et le renseignement d’origine électromagnétique (ELINT), pour obtenir des informations plus complètes et précises.

On vient de parler de GEOINT (Geospatial intelligence), de SIGINT (Signals intelligence), de HUMINT (Human Intelligence), de ELINT (Electronic Entelligence).

Nous en profitons pour vous faire découvrir d’autres domaines de l’OSINT :

  • IMINT = Image Intelligence
  • COMINT = Communications Intelligence

L’OSINT et la cybersécurité

La cybersécurité est un autre domaine d’application de l’OSINT. En effet, l’OSINT permet d’enrichir sa stratégie de Cyber Threat Intelligence (CTI) comme l’explique cet article.

L’OSINT et le spatial

L’OSINT s’applique aussi au spatial avec ce qu’on appelle de façon informelle le Satellite-OSINT. A ce sujet, on peut vous recommander l’article sur le Space-Based Intelligence in Cybersecurity, abordé dans l’article ici ou ici.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.