Retour sur le dernier test de sécurité de SpaceX avant son premier vol habité le 27 mai 2020

0
29
La capsule Crew Dragon se séparerant de sa fusée Falcon 9, 84 secondes après le décollage, en utilisant ses propulseurs SuperDraco pour s’éloigner de la fusée afin de tester sa capacité à échapper à un booster défectueux. (Crédits : SpaceX)

Le dimanche 19 janvier 2020 dernier a eu lieu avec succès le dernier grand test pour SpaceX, l’entreprise d’Elon Musk. Il s’agissait de simuler une défaillance du lanceur et de réaliser une éjection d’urgence de la capsule Crew Dragon non habitée, quelques minutes après le lancement. On appelle ce test un « In-Flight Abort Test ».

Le test avait lieu au centre spatial Kennedy, à Cape Canaveral en Floride. La mission s’est déroulée parfaitement bien (voir la vidéo ci-dessous) et a été accomplie avec succès. La capsule Crew Dragon est lancée par une fusée Falcon 9 et propulsée par des moteurs SuperDraco montés par paire.

Ci-dessous une vidéo Twitter qui montre le moment de l’éjection de la capsule du lanceur.

Cette mission est commandée à SpaceX par la NASA dans le but de faire retrouver aux Etats-Unis leur autonomie dans l’accès aux vols habités dans l’espace. Il s’agissait donc d’un test crucial pour la NASA.

Vidéo intégrale du test de sécurité

La chronologie du test est la suivante :

  • 00:00 – Décollage du lanceur (soit 17:58 de la vidéo)
  • 01:28 – Éjection de la capsule Crew Dragon (soit 19:24 de la vidéo)
  • 01:37 – Explosion du lanceur (soit 19:35 de la vidéo)
  • 02:35 – Largage de l’étage d’éjection (soit 20:23 de la vidéo)
  • 04:44 – Ouverture des 2 petits parachutes (soit 22:42 de la vidéo)
  • 05:33 – Ouverture des 4 grands parachutes (soit 23:32 de la vidéo)
  • 08:56 – Amerrissage de la capsule (soit 26:55 de la vidéo)

Le prochain vol de la Crew Dragon sera un vol habité. Il s’agira d’un grand retour des américains avec le premier vol habité depuis l’arrêt du programme de la navette spatiale faisant suite à deux graves accidents.

La navette spatiale Atlantis au Launchpad 39A à Cape Canaveral, Floride (Crédits photo : Dave Mosher)

Depuis le dernier vol de la navette spatiale Atlantis en 2011, les américains étaient obligés d’utiliser les services du vaisseau Soyouz russe pour faire parvenir leurs astronautes dans l’espace et réaliser des allers/retours avec la station spatiale internationale (ISS).

Le vaisseau spatial Soyouz MS-10 transportant l’astronaute de la NASA Nick Hague et le cosmonaute russe Alexey Ovchinin sur le pas de tir du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan le 11 octobre 2018. La fusée s’est arrêtée en plein vol, mais un système d’évacuation a sauvé l’équipage. (Crédits photo : Shamil Zhumatov/Reuters)

Le prochain décollage de la Falcon 9 et de la capsule Crew Dragon se fera au centre spatial Kennedy, à Cape Canaveral en Floride, là même où a eu lieu le dernier décollage de la navette spatiale Atlantis. Il s’agira d’un vol habité dont Les passagers seront les deux astronautes américains Doug Hurley et Bob Behnken. Cette mission aura lieu le 27 mai 2020.

Cette mission très particulière sera extrêmement suivie. Elle fera l’objet d’un prochain article.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.